Dernières nouvelles Les faits marquants

 

Mesures prises par Amorim Top Series et l’industrie des spiritueux en réponse à la crise du Covid-19

Alors que la crise du Covid-19 semble amorcer un déclin et que les mesures de confinement commencent à être levées dans de nombreux pays, la vigilance demeure essentielle pour empêcher une reprise de la pandémie.
Amorim Top Series et ses clients ont mis en place une série de mesures innovantes afin de garantir la sécurité de leurs employés, maintenir la chaîne de distribution et participer aux efforts collectifs pour lutter contre la crise.

La pandémie a eu un impact significatif sur le marché des vins et des spiritueux, en particulier dans les points de ventes, les restaurants et les bars puisque la plupart de ces établissements ont dû fermer leurs portes. Ces diminutions ont été compensées en partie par les ventes à emporter et par la hausse significative des ventes de vins et spiritueux en ligne.

En avril, Forbes a montré un pic important dans les ventes de vins et de spiritueux, en particulier sur les plateformes de commerce en ligne telles que Drizly, qui a enregistré une hausse de 300 %.

En mai, la société d’études Nielsen indiquait qu’ « au cours de la période de COVID de sept semaines avant le 18 avril, les ventes observées chez les détaillants traditionnels avaient augmenté de 21 %, tandis que les ventes d’alcool en ligne avaient plus que doublé par rapport à l’année précédente, avec une hausse de 234 %. En fait, l’alcool est l’article dont le commerce en ligne observe la croissance la plus élevée parmi les produits de consommation courante (CPG en anglais), en constante augmentation d’une semaine sur l’autre ».

Nielsen a révélé qu’à la fin avril, les ventes de boissons alcoolisées en ligne étaient près de 500 % supérieures aux chiffres de la même période en 2019.
En Chine, les ventes de vins en ligne, qui représentent environ 30 % des ventes totales, comparé à 7 % sur le marché américain, se sont également développées pendant la crise du Covid-19, propulsées en particulier par la jeune génération de consommateurs, ainsi que par les stratégies des détaillants visant à relier les réseaux sociaux aux plateformes de vente.

Les ventes de détail dans les principales chaînes de supermarchés sont restées relativement prospères, mais les petits commerces ont subi des baisses significatives.
Plusieurs secteurs ont rencontré des problèmes majeurs.

En juin, le magazine Spirits Business a publié une analyse détaillée de l’impact du Covid-19 sur le commerce du whisky écossais.
Il a relevé que, selon l’Association du Whisky Écossais (SWA en anglais), l’industrie a considérablement réduit sa production afin de garantir la sécurité du personnel. Un grand nombre d’entreprises ont participé à la lutte contre le Covid‐19 en modifiant leur production pour fabriquer du gel hydroalcoolique pour les mains et de l’éthanol afin de soutenir les services de santé.

De nombreuses distilleries ont cessé leurs opérations pendant le pic de la pandémie et reprennent maintenant leurs activités, avec des mesures de distanciation physique et des équipes restreintes.
Parmi les distilleries qui ont altéré l’essentiel de leurs opérations pour produire du gel hydro-alcoolique, figure le groupe de boissons sud-africain Distell.
Le groupe écossais William Grant & Sons s’est également engagé à produire 13,5 millions de flacons de gel désinfectant.
Diageo, le géant des spiritueux, s’est engagé pour sa part à fournir plus de 8 millions de bouteilles de gel hydro-alcoolique pour le personnel soignant au Royaume-Uni, en Irlande, en Italie, aux États-Unis, au Brésil, au Kenya, en Inde et en Australie.

Le site internet de Distilled Spirits a publié une liste de plus de 800 distilleries américaines ayant fabriqué du gel désinfectant afin de lutter contre le Covid-19.
Les sociétés de boissons ont également fait des dons pour soutenir les banques alimentaires, les communautés défavorisées, les collectes de don du sang et les personnels soignants.

Les centres d’accueil des visiteurs, les boutiques, les restaurants, les cafés et centres de dégustation des distilleries (un secteur en pleine croissance qui attire des investissements importants) ont tous été contraints de fermer leurs portes au plus fort de la pandémie.
Plusieurs festivals de whisky en Écosse ont également été annulés ou remplacés, dans certains cas, par des événements numériques.
Le domaine de la dégustation numérique des vins et spiritueux est du reste une activité en croissance.
 
Néanmoins, dès le mois de juin, on observe déjà des signes optimistes de relance du marché.
Takeshi Niinami, PDG de Suntory Holdings, a déclaré, selon les agences de presse Reuters et Bloomberg, que les ventes reprennent au Japon et commencent à reprendre dans le monde entier.
 
Figurant parmi les principaux fournisseurs de bouchons à tête avec un liège, dans l’industrie mondiale des spiritueux, Amorim Top Series, et le Groupe Amorim en général, font tout leur possible pour sécuriser leur chaîne de distribution dans ce contexte sans précédent.

Des mesures renforcées d’hygiène et de sécurité ont été mises en place sur les lieux de travail, parmi lesquelles figurent les contrôles volontaires de température, la distanciation physique, le contrôle des accès, la mise en œuvre d’un roulement des équipes pour l’entrée et sortie des espaces de travail, ainsi que pour la prise des repas.
Le Groupe Amorim a également donné des respirateurs, des électrocardiographes, des scanners échographiques, des masques, des visières, des lunettes, des gants et des blouses aux hôpitaux, ainsi qu’aux autorités et associations locales.

En résumé, Hugo Mesquita, directeur commercial d’Amorim Top Series, a déclaré : « Sans avoir jamais stoppé notre production pendant la pandémie, nous demeurons résolument attachés à nos clients à travers le monde, tout en protégeant nos intervenants et la communauté dans laquelle nous opérons. Nous sortirons plus fort de cette crise si nous nous soutenons les uns les autres ! »


#amorimtopseries #bartop #cork #spirits #luxurybynature #amorimcork #spiritsclosures #tapseries #nfc #connectedclosures
  • 15 Jui 2019
  • 04 Déc 2019
  • 23 Jui 2020
  • 23 Jui 2020
  • 23 Jui 2020